English version Version française
 

Sites et musées

Sites patrimoniaux et musées



La Maison des arts à Bédarieux

Juste à côté de la médiathèque Max- Rouquette, la Maison des Arts abrite le musée des arts et traditions populaires, qui présente notamment des collections locales de paléontologie, des peintures et sculptures du XVIe au XVIIIe siècle ainsi qu'une exposition de modélisme ferroviaire. Au rez-de-chaussée, l'Espace d'art contemporain accueille tout au long de l'année des expositions d'artistes renommés (Viallat, Dali, César…). Visite libre Renseignement  : 04 67 95 48 27.


Les lumières de la mine au Bousquet d'Orb

Le musée original met en scène une collection de lampes de mineurs, sym-bole du travail dans les mines de charbon. électriques, à carbure, à benzine ou à huile, le musée a ainsi réuni une centaine de ces lampes provenant de différentes régions minières. Des documents sur le bassin de Graissessac, des outils et des objets de la vie quotidienne viennent compléter cette collection. Juillet et août.
Renseignement  : 04 67 95 01 07.


Le Hameau médiéval de Boussagues à La Tour sur Orb

Dans la vallée de l'Orb, cet ancien hameau fortifié a un riche patrimoine moyenâgeux. Plusieurs châteaux y furent construits ainsi que de nombreuses bâtisses Renaissance, comme la maison du Bailli, dite aussi de Toulouse-Lautrec. Dans les ruelles du hameau, tours, enceintes, portes médiévales, fenêtres à meneaux et passages voûtés seront autant de clins d'oeil pour le promeneur désireux de faire un voyage dans le temps…Visite libre du site. Renseignement : 04 67 95 08 79.


La chapelle castrale de Cabrerolles

Solide édifice du XIe siècle, cette chapelle est une belle surprise architecturale : le mur qui soutient l’abside plonge à pic jusqu’à la base du roc et si le regard remonte jusqu’au sommet du clocher, on constatera avec étonnement que celui-ci n’est fait que d’une seule paroi ! Les trois autres étant celles de la première tour de garde, sans doute est-ce dû à une économie de moyens… Visite libre du site.


La collégiale de Capestang

C’est au XIIIe siècle que l’archevêque de Narbonne, l’un des prélats les plus riches de France, fit édifier la formidable collégiale de Capestang, symbole de sa puissance… L’église Saint-Étienne ne sera jamais achevée mais on peut réaliser l’ampleur des travaux envisagés en observant, à l’extérieur, les pierres d’attente des trois nefs prévues initialement. Le clocher-tour qui culmine à 43 mètres, offre une vue panoramique sur le Canal du Midi et bien au-delà, jusqu'au littoral. Ascension du clocher. Renseignement : 04 67 93 34 23.


Le château de Capestang

Bâti au XIVe siècle, le château classé monument historique fut la propriété des Archevêques de Narbonne. Son plafond du XVème siècle, composé à l’origine de 161 panneaux décoratifs, est d’un grand intérêt historique. Vous pouvez admirer sa cour, ses façades et ses fenêtres gothiques ainsi que l’espace scénographique avec une vue sur les métopes.
Renseignement : 04 67 93 34 23.


L’abbaye de Fontcaude à Cazedarnes

Au cœur de la garrigue, proche de Cazedarnes, ce sanctuaire fut fondé en 1154 près d’une source chaude, d’où son nom. L'abbaye de Fontcaude offrait alors une étape importante sur une variante de la route de Compostelle. Le cloître de style gothique, bâti au temps de Saint-Louis, est toujours un havre de paix. Le musée abrite quant à lui une fabrique de cloches du XIIe siècle, des fresques funéraires, des livres de chants grégoriens, ainsi que des habits liturgiques du début du Moyen Âge. Renseignement : 04 67 38 23 85.


La réserve naturelle de Coumiac à Cessenon-sur-Orb
Située à proximité de Cessenon-sur-Orb, cette ancienne carrière de marbre rouge connaissait au siècle dernier une intense activité. Aujourd'hui classé en réserve naturelle volontaire, le site de Coumiac s’étend sur neuf hectares. Outre la production de marbre qui a fait le tour du monde, de nombreux fossiles y ont été découverts et présentent une valeur géologique de grande importance, notamment en ce qui concerne la faune qui peuplait jadis ces océans de l’ère primaire, il y a 365 millions d’années… Visite libre du site. Renseignement :  04 67 89 65 32.

La grotte de la Devèze et le musée de la spéléologie à Courniou les Grottes
Des draperies étonnantes, des subtils bouquets d’aragonite, une grande cascade pétrifiée… La célèbre grotte de la Devèze, découverte lors de la construction du chemin de fer, est surnommée le “Palais de la fileuse de verre” tant les concrétions minérales qu’elle abrite sont fines et délicates.A l'entrée de la grotte, le Musée Français de la Spéléologie rassemble la plus importante collection de documents et matériels de la conquête souterraine. On y découvre également la faune, aujourd’hui disparue, qui habitait ces cavernes. Renseignement  : 04 67 97 03 24.

Le musée archéologique et paléontologique de Cruzy

Un nid d’œufs de dinosaures datant de 70 millions d’années…
Le musée de Cruzy est un voyage à travers le temps ; on y trouve même une puissante mâchoire de mammouth, ainsi que quelques vestiges d’ours et de rennes issus notamment des grottes d’Aldène et de Bize. On peut également y découvrir un important mobilier post-médiéval…Plus près de nous, quatre bannières classées monument historique sont exposées, témoins exceptionnels de cette période tourmentée de la révolte des viticulteurs en Languedoc. Renseignement : 04 67 89 35 87.

Le hameau et le château de Dio 

Dressé sur une colline au cœur des Monts de l’Escandorgue, le château surplombe la vallée de l’Orb ; à ses pieds, un hameau post-médiéval déserté au siècle dernier… Bâti au XIe siècle sur les bases d’une construction wisigothique, le château de Dio demeurera longtemps la propriété des seigneurs de Dio, descendants du cardinal de Fleury, ministre de Louis XV. Cet édifice à l’austérité toute moyenâgeuse est aujourd’hui en cours de réhabilitation. Visite libre du site. Renseignement : 04 67 23 43 38.

Les moulins : Faugères, Félines-Minervois et Saint-Chinian 


 







A Faugères, ces anciennes tours de guets construites par les romains furent transformées au XVIe siècle en moulins à vent, idéalement exposés aux treize souffles d’Éole… Aujourd’hui, l’un d’eux a été restauré à l’authentique. Vous pourrez découvrir ses puissants rouages ainsi qu'un vaste panorama, du Faugèrois à la Méditerranée, depuis la table d’orientation installée sur l'une des tours. A Félines-Minervois et à Saint-Chinian, les moulins à vent récemment restaurés vous raconteront aussi l’histoire des meuniers et de leur outil de travail à travers les siècles.Visite libre des sites. Renseignements Faugères : 04 67 95 06 09. Félines-Minervois : 04 68 91 41 70. Saint-Chinian : 04 67 38 28 28.

Un cloître sur la place de Joncels

Ici, c'est un cloître qui forme la place centrale du village médiéval ! Joncels est toujours une étape importante pour les pèlerins sur le chemin de Compostelle. L’abbaye, et son cloître du XIIe siècle aux arcades partiellement conservées, doit son développement à Saint-Fulcran, évêque de Lodève qui, en 949, acheta le monastère et sut visiblement le faire prospérer…Visite libre du site. Renseignement : 04 67 23 76 67.

Le jardin du château de Margon

Il domine le village et ses ruelles en circulade… Jusqu’au XVIIe siècle, le château de Margon était séparé de son jardin par un large fossé. Le seigneur des lieux, pour y descendre plus facilement, fit construire sur le fossé des arceaux - ou banastas - sur lesquels reposent encore aujourd’hui plusieurs terrasses superposées ainsi qu’un magnifique escalier double : bienvenue dans un jardin remarquable. D’avril à septembre sur rendez-vous : 04 67 24 60 54.

Le musée paléontologique de Minerve
Ce musée expose une surprenante et émouvante collection de traces de pas humains découverts dans la célèbre grotte d’Aldène dite de la Coquille, datée du début du paléolithique, soit il y a environ 1,8 millions d’années… De Pâques à novembre. Renseignement : 04 68 91 22 92.

Le musée Hurepel de Minerve
Installé dans l’une des plus anciennes maisons de Minerve, le musée Hurepel est né de la passion d’un couple de vignerons pour cette terre et son histoire. Il présente sous forme de dioramas - des figurines mises en scène - le récit de la tragique épopée des cathares occitans. De Pâques à novembre. Renseignement : 04 68 91 12 26.

Les calades de Montouliers


Au cœur du village de Montouliers, de larges marches pavées de galets permettent de gravir les rues étroites et pentues vers le château et l'église ; ces calades, admirablement préservées, de même que l'architecture traditionnelle des maisons, donnent à ce village du Minervois un charme fou... Visite libre du site. Renseignement  : 04 67 89 41 43.



Le musée des arts et des traditions d'Olargues
Au cœur de ce village classé parmi les “Plus Beaux de France”, le musée d’Olargues, s’ouvre sur les escaliers intérieurs de la Commanderie qui conduisent à la tour-clocher du castrum.  Il abrite de nombreux objets de la vie agricole et artisanale d’antan. Une surprise attend le visiteur : le passage souterrain qui permettait, au Moyen âge, d’accéder discrètement au puits de la Maison des Consuls. De juin à septembre.
Renseignement  : 04 67 97 71 26.

Le musée archéologique d’Olonzac

Le musée d'Olonzac regroupe quelques collections locales allant du paléolithique au Moyen Âge. On peut notamment y voir de belles céramiques romaines de la Gaufresenque (un important site de production situé à côté de Millau) provenant des fouilles de Port-la-Nautique à Narbonne ainsi que le résultat des fouilles de plusieurs tombes d’incinération datant de l’âge de fer.
Renseignement : 04 68 91 26 41.



Le trésor et le musée lapidaire
de Quarante
 
Au rez-de-chaussée de l'église romane de Quarante, on peut admirer un étonnant sarcophage du IIIe siècle en marbre blanc, mais c’est au premier étage que l'on découvrira la pièce maîtresse du trésor : un reliquaire de Saint-Jean-Baptiste, chef d’œuvre de l’orfèvrerie montpelliéraine du XVe siècle. Attribué à Jacques Maurel (1440), ce buste est fait de plaques d’argent rehaussées de vermeil pour la barbe et les cheveux. Autre singularité, l’artiste a donné au visage un aspect souffrant et apaisé, mort et vivant, selon qu’on le regarde de face ou de profil… Renseignement : 04 67 89 45 14.

Le musée lapidaire abrite une importante collection de sculptures sur pierre provenant de divers monuments, allant du néolithique au Moyen Âge. Renseignement : 04 67 89 40 48.
 
Le Jardin méditerranéen de Roquebrun

A Roquebrun, au pied de la tour médiévale, ce jardin des merveilles est un véritable recueil de biodiversité... Créé en 1986 par une association d’agriculteurs, il réunit plus de 400 espèces méditerranéennes et s’étend sur cinq hectares. Exposé plein sud, ce havre de paix est protégé de la tramontane par des orgues dolomitiques, des parois rocheuses qui restituent pendant la nuit la chaleur du jour. Une première partie rassemble les plantes exotiques et ornementales dont de nombreuses variétés de cactées et de succulentes, tandis qu'un sentier botanique permet d’appréhender la richesse de la flore locale. Outre une collection de mimosas qui ont fait sa renommée, le jardin comprend aussi un verger dédié aux espèces menacées, une initiative qui confère à ce lieu un important rôle écologique. De février à novembre. Renseignement : 04 67 89 55 29.


Le château-abbaye de Cassan à Roujan

Non loin de Roujan, le château-abbaye de Cassan se dresse parmi les vignes et les oliviers. Fondé en 1080, cet ancien prieuré royal propose aujourd'hui un passionnant parcours à travers l'histoire du Languedoc. L'église et sa nef romane majestueuse, les bâtiments conventuels - véritable palais du XVIIIe siècle -, le cloître et son jardin ainsi que de nombreux bâtiments usuels constituent un ensemble architectural absolument unique. Des manifestations festives et culturelles y sont régulièrement organisées. D’avril à octobre. Renseignement : 04 67 24 52 45.

Le cloître de Saint-Chinian

De part et d'autre du Vernazobre, l’abbaye bénédictine sera à l'origine de Saint-Chinian. Rebâtie au cours du XVIIe siècle, elle abrite désormais l'Hôtel de ville. Les bâtiments monastiques ont donc été conservés, de même que le cloître magnifiquement restauré, et l'église abbatiale, qui accueille désormais expositions et spectacles. Visite libre du site.
Renseignement : 04 67 38 28 28.


Le site de Neyran à Saint-Gervais sur Mare

Une vue somptueuse… On y accède grâce à un chemin en partie caladé, parfois creusé dans le rocher. Là-haut, sur un piton, se dressent les ruines de la chapelle dont la silhouette en chandelle défie le temps et les vents. Ce site a fait l’objet de fouilles archéologiques qui ont mis à jour les vestiges d’un castrum médiéval où se côtoyaient la chapelle - dont le clocher vient d’être restauré - un château fort et des habitations troglodytes alimentées par des citernes. Visite guidée du site. Renseignement : 04 67 23 68 88.

La Maison Cévenole de Saint-Gervais sur Mare

Le musée d’arts et traditions populaires garde la mémoire du plateau et des vallées. De l’exploitation du châtaignier aux mines de charbon, ce musée présente l’histoire locale et son patrimoine spécifique, illustrés de tableaux évoquant le travail des artisans d’antan : cercliers, cloutiers, sonnaillers, et tant d'autres “petits métiers” disparus. Centre de ressources, ce lieu propose également de nombreuses animations, des stages, des visites, des sorties thématiques, ainsi qu’une boutique de produits du terroir. D’avril à octobre. Renseignement : 04 67 23 68 88.

La cathédrale de Saint-Pons de Thomières 

De style roman, elle domine la cité par son caractère austère et imposant. Sa construction remonte au XIIe siècle mais son aspect actuel résulte de sa reconstruction effectuée au XVIIIe siècle : l’orientation de l’église est alors inversée tandis qu'une nouvelle façade est édifiée à la place du chœur détruit. La cathédrale abrite un joyau : les orgues livrées en 1771 et classées Monument Historique en 1976. Visite libre du site. Renseignement : 04 67 97 06 65.

Le musée de la préhistoire à Saint-Pons de Thomières


Le musée possède une importante collection néolithique où l’on trouve de nombreux vestiges relatifs à la chasse (flèches, bois de cerf taillés), un mobilier découvert essentiellement dans les grottes du Haut Languedoc. La statuaire mégalithique, avec ces étranges et fascinantesstatues-menhirs, constitue également un des points forts de ce musée. Renseignement : 04 67 97 22 61.



Lecture de paysages



Les clés de l'horizon
Céramiques émaillées perdues sur les hauteurs les plus modestes comme sur les plus éminentes, les tables d'orientation racontent le paysage qui s’étend sous nos yeux. Grâce à elles, à Berlou comme à Agel, Vieussan, Thézan-les-Béziers, Siran, Ferrals-les-Montagnes.., le visiteur curieux saura saisir toutes les nuances du terroir, qu’elles soient botaniques, géologiques ou historiques. Ces tables nous offrent ainsi les clés de l'horizon, voire de la découverte et du rêve…

Le sentier des Mourels à Azillanet
A Azillanet, entre Minerve et Olonzac, le sentier d'interprétation des Mourels propose un parcours viticole, botanique et patrimonial plein de ressources… Une façon originale de découvrir l'histoire et le présent d'une commune du Minervois à travers ses vignes, ses vins, les drôles de wagonnets motorisés installés à la cave coopérative, mais aussi les anciennes cardonnières, ces cultures de chardons à foulon utilisés autrefois pour carder le drap... L’itinéraire autour des plantes aromatiques et médicinales à Faugères. Dans un environnement préservé, à proximité des moulins de Faugères, ce sentier est une invitation à la découverte d’un patrimoine naturel et particulièrement représentatif de la garrigue méditerranéenne. 

La boucle d’Orb à Bédarieux
Entre nature et histoire, ce parcours au départ de Bédarieux mène sur les pas des pèlerins de Compostelle qui faisaient halte à la chapelle Saint-Raphaël, un petit édifice préroman. On apprécie la fraîcheur de l’Orb tout en découvrant l’ancienne voie de chemin de fer que l’on emprunte pour le retour. 

L’arborétum paléobiologique des Monts d’Orb à Camplong
Accessible du village de Camplong, ce site écologique privilégié, restauré et valorisé, s’étend sur plus de 1000 hectares de forêts, au coeur de la forêt domaniale.

La Forêt des Ecrivains Combattants à Combes
Au dessus du village de Combes, la route qui monte à l'Espinouse longe une forêt sombre, plantée de pins, de cèdres, de chênes rouges, de sapin Douglas et de châtaigniers. Témoin des grandes opérations de reboisement lancées dès les années 30, elle porte le nom de “Forêt des Ecrivains combattants” en souvenir des écrivains morts pendant la Grande Guerre, comme le rappelle la stèle monumentale. Aménagée pour les promeneurs, cette forêt offre de vastes panoramas sur la vallée de l'Orb et du Jaur et la chaîne des avant-monts. 

Le sentier des capitelles et le sentier botanique à Courniou-les-Grottes
Une façon agréable de découvrir un petit patrimoine très présent en Languedoc. En longeant des murs soutenant des terrasses autrefois cultivées, les faïsses, ce sentier aménagé au départ de Courniou conduit vers les capitelles, ces drôles de petites cabanes de pierre sèche qui jalonnent le paysage. à la sortie de la grotte, un sentier aménagé sur le massif calcaire de la Devèze permet de découvrir une flore affectionnant les terrains arides, rocailleux et ensoleillés.

L'itinéraire des plantes aromatiques et médicinales à Faugères
Dans un environnement préservé, à proximité des moulins de Faugères, ce sentier est une invitation à la découverte d’un patrimoine naturel et particulièrement représentatif de la garrigue méditerranéenne.

Les tables d’orientation du Mont Cabanes à Graissessac
Au cœur des Monts d’Orb, face à un panorama à couper le souffle… les tables d’orientation permettent une lecture des paysages environnants : les vestiges miniers et géologiques, le repérage de nombreuses variétés de plantes et de fleurs qui caractérisent la flore locale dont des plantes rares et protégées au plan national.

Du haut de ce Pech… à Murviel les Béziers
Dans cette plaine biterroise, perché à 70 mètres au-dessus de la circulade de Murviel-lès-Béziers, le Pech Belet est pour certains une montagne sacrée et le gravir est un rituel… Une fois au sommet, quatre tables d’interprétation du paysage racontent au promeneur l'histoire de Murviel, le "village en rond", le patrimoine viticole mais aussi le secret des montagnes renversées.

Le Rieuberlou


Descendant du vallon de la Treille, le Rieu traverse Berlou et ses jardins et on peut l’accompagner jusqu'à la cascade de Calisso avant qu’il ne se jette dans l’Orb. Entre forêt, vignes et garrigue, plusieurs circuits sont proposés aux promeneurs dans la vallée et sur les coteaux du Rieuberlou.




 
 
Site institutionnel

Hérault
  Leader
Accessibilité | Plan du site | Mentions légales | Réalisation Oréalys