-A +A

Lamalou les Bains

Les charmes de la Belle Epoque

Au cœur du Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc, des chênes verts et des châtaigniers, entre les sauvages Cévennes et les reflets bleu-vert de la Méditerranée, Lamalou-les-Bains est la station idéale pour des vacances authentiques, loin des villes, de la foule et du bruit. Toute une gamme de vertes sensations, douces et tempérées, comme le climat de ce havre de paix…

 

la Chaîne Thermale du Soleil

En 1947, la Ville rachète l’Etablissement Thermal et la Chaîne Thermale du Soleil le reprend en 1986. La ville se transforme et devient avec la création des centres de rééducation une des plus grandes stations de la traumatologie et de la rééducation en France.

De nos jours, la rééducation fonctionnelle et le Thermalisme occupent une place importante dans la vie de la cité auxquels s’ajoutent le tourisme de pleine nature avec les Massifs du Caroux et de l’Espinouse et les nombreuses infrastructures de loisirs.

 

Un peu d'histoire...

Contrairement à de nombreuses stations thermales, Lamalou-les-Bains n’a pas une origine romaine. Son nom vient tout simplement du ruisseau traversant la cité qui s’appelait Malou ou Betoulet pour devenir aujourd’hui Bitoulet.

Les sources de Lamalou-les-Bains sont apparues à la suite du percement de galeries minières aux XIème et XIIème siècles. La tradition veut qu’un paysan souffrant de douleurs, se soit baigné dans la mare boueuse formée par ces eaux et en ait retiré une sédation appréciable de son mal.

En 1610, un document cite qu’à la place de la source existait une maison servant de bains où pouvaient prendre place 10 à 12 baigneurs sur le lieudit Lamalou.

Au XVIIème Siècle, le Seigneur du Poujol, Pons Marthe de Thézan achète la source et le terrain à la famille Gailhard, aménage le lieu et inaugure le 1er établissement thermal en 1709.

Après la Révolution, plusieurs autres établissements thermaux sont créés.

A partir des années 1880, la Station Thermale est ouverte toute l’année et elle est le lieu de prédilection d’hommes célèbres. Des Hauts Dignitaires, Alphonse XII, le Sultan du Maroc, des militaires : le Maréchal Joffre, des Hommes de Lettres : André Gide, Alexandre Dumas, Alphonse Daudet et bien évidemment des Médecins et Neurologues : Docteurs Charcot, Duchenne de Boulogne, Privat.

Une architecture thermale dans un cadre naturel préservé

Lamalou-les-Bains ne manque pas d’intérêt pour les amateurs de l’architecture du XIXème siècle. En effet, depuis les grands hôtels en passant par les thermes jusqu’au théâtre et au casino, tout l’éclectisme de l’époque y est représenté.

Mais Lamalou est aussi situé au bord de la voie verte Passa Païs, qui permet de parcourir un territoire riche en sites naturels et culturels préservés, et en toute sécurité puisqu’elle est réservée au déplacement non motorisé.